#1 Le premier pas

Lundi 29 Janvier 2018

Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas – Lao Tseu

Ça y est, j’y suis. J’ai franchis le pas. Je pouvais rester dans ma routine ou tailler la route. Au jeu des avantages/inconvénients de ces 2 situations, j’ai choisi celle qui rassemble pour moi les meilleures opportunités de grandir. J’ai rendu mon studio bordelais le 15 décembre et je suis maintenant nomade.

Le principal moteur de cette décision, c’est de me rapprocher de moi ; je vais vers mon idée de la liberté, à la découverte de qui je suis lorsque je n’ai plus de masque à porter pour avoir l’air stable selon le canon social en vigueur (même si le canon évolue aujourd’hui). Selon ces critères, je l’ai rarement été, stable. Et mon tempérament me faisait malheureusement reprendre à mon compte certains jugements négatifs à ce sujet, qui me paraissent aujourd’hui plus motivés par l’ignorance ou l’intolérance que par la méchanceté. J’ai décidé de garder cette sensibilité particulière aux critiques, et d’apprendre à la gérer plutôt que de m’en couper. Ça a l’air cool écrit comme ça, mais en pratique ça demande un effort de mise en place. Essayer d’intégrer un maximum de perceptions plutôt que de les ignorer et de passer à autre chose, c’est un trajet spécial, qui passe idéalement pour moi par du mouvement et des rencontres.

L’être humain me passionne ; plus j’explore son fonctionnement, plus j’ai la sensation de me connaître, et plus je trouve le monde vivable. Sans ça, les paradoxes dont je suis pétris me rendraient complètement dingue…

Je vais donc me balader de compréhensions locales en nouveaux points de vue, en quête d’un équilibre dynamique qui me permettrait de rester en mouvement tout en intégrant les inévitables coups de vent. Mon premier pas vers une vie assumée. Ok, je pars de loin...

A suivre !

#2 L'appel de l'aventure